De retour à Séoul : Ou comment rater sa journée en autostop (mais tout est relatif)

Jeudi 21 décembre 2017. Après un mois passé à Busan dans le sud-est de la Corée du Sud, aujourd’hui je reprends la route pour retourner à Séoul. Mes 2 derniers trajets m’ont montré que le stop en Corée ça fonctionne très bien alors, banco! Il fait froid mais très beau, donc c’est reparti en sens inverse. Seulement cette journée de stop ne va pas vraiment se passer comme prévu… (Même si on ne peut pas vraiment considérer le stop comme un moyen de transport très prévisible…… 😉 ).

 Quel beau temps pour reprendre la route

Après 1 mois passé à Busan, le programme pour terminer l’année 2017 est de remonter à Séoul pour retrouver Alex, un pote qui débarque de France pour 10 jours, et avec qui je vais vadrouiller dans le pays avant de partir probablement vers le Japon en Janvier.

En décembre, c’est aussi l’hiver en Corée du Sud. Et en hiver ici il fait sacrément froid (Si si il neige à Séoul!!). Par contre l’avantage de Busan, c’est que depuis un mois que j’y suis je n’ai quasiment pas vu de pluie ou de neige. Froid mais grand soleil. Donc qu’à cela ne tienne, je vais reprendre la route en stop, et je n’aurai qu’à enfiler tout ce que j’ai de plus chaud!! Après tout ce n’est que le moment de l’attente en stop qui va être frisquet, une fois dans un véhicule y’aura du chauffage pardi!

Je pars dans la matinée, j’ai choisi mon point de stop la veille. Je prends le métro et j’y arrive en 20min (Ce n’est pas la même qu’à Séoul où pour sortir j’ai mis 1h30 entre transport et marche… Qu’est ce qu’on ne ferait pas nous autres autostoppeurs… :D). J’arrive au point choisi, il ne fait pas parti du top 10 des points de stop les plus pratiques que j’ai trouvés et testés, mais bon, il fera l’affaire. Et si ça ne fonctionne pas ici, j’en ai un autre en backup.

Comment rater sa journée de stop (mais je précise encore une fois que tout est relatif)

J’enfile mon bonnet rose à oreilles de chats, j’affiche mon plus beau sourire, je tends ma pancarte “Séoul” avec de jolies petites fleurs et un smiley et je lève le pouce. C’est reparti!! Ca faisait un moment que je n’avais pas bougé et j’en ai des fourmis dans les jambes. Je suis encore une fois contente de retrouver la route.

Après 15 minutes d’attente, un jeune homme s’arrête. Vu que mon spot de stop n’est pas super super comme je le disais plus haut, je lui demande rapidement par la fenêtre passager s’il va bien sur Séoul. Il me fait comme “oui” de la tête et me dit “Je vais t’aider, monte” (dans un anglais approximatif). Il a une bonne tête et puis je me dis que même s’il ne va pas bien loin au moins il me fait entrer sur l’autoroute!

Je monte vite fait, on part et c’est à ce moment seulement que je demande des précisions sur où il va exactement… C’est marrant parce que je m’entends très clairement encore il y a peu de temps (la veille pour être précise), dire à l’un des autres bénévoles qui travaillent avec moi (Ah oui je fais du bénévolat à Busan en échange de l’hébergement dans un café d’échange linguistique) qu’en Corée lorsque l’on fait du stop il faut faire gaffe parce que les coréens sont très gentils et souvent pensant bien faire et pour ta propre “sécurité”, bref ils ont tous tendances à vouloir t’emmener au terminal de bus le plus proche… Bah devinez quoi… ça n’a pas loupé!!! ?

Le gars me propose donc de m’amener au terminal de bus!!!

Moi dans ma tête (et ça se voyait surement sur mon visage aussi probablement) : “Mais non non non!!! Ça ne va pas du tout être possible ça jeune homme!!! Je ne compte absolument pas prendre le bus moi!!”.

Me voilà donc sur l’autoroute… Mais pas pour longtemps… car après quelques minutes et aucun endroit ou s’arrêter eh bien je ne vais plus dans la bonne direction… :/

On discute, je lui dis que je ne veux pas prendre le bus. Il me dit qu’il peut me payer le billet sans problème. Et moi (pas que dans ma tête mais en vrai cette fois) : “Mais non non non!!! Ça ne va pas être possible ça!! Il est hors de question que tu me paies un billet de bus, je ne peux pas utiliser ton argent alors que je peux tout à fait faire le trajet en stop!! C’est très gentil mais non non non!!”… Il me dit qu’il a fait du stop au Laos et que les gens l’ont tellement aidé là-bas et ont été tellement généreux (billets, repas ou autres) qu’il a lui aussi envie maintenant d’aider les voyageurs et autostoppeurs… Quoi qu’il en soit, stop ou bus (j’ai encore le choix), il doit passer par chez lui car il doit échanger sa camionnette du boulot contre son véhicule perso. Il habite à l’ouest de Busan dans la zone de l’aéroport. On continue à discuter. Le temps passe, je perds un temps précieux pour ma journée stop. Il continue de me demander si je suis sure que je veux continuer à faire du stop, car il fait froid aussi et que vraiment il peut me payer le billet de bus, il habite pas loin du terminal et y’a un bus qui part pour Séoul à 12h20…

Hitchhiking Busan-Seoul (Bus) - December 2017
Hitchhiking Busan-Seoul (Bus) – December 2017

Bref avec tout ça l’heure tourne… Si je lui dis que je vais retenter le stop en gros je vais lui demander de me redéposer là où il m’a prise en stop… J’aurai perdu un peu plus d’1h au total et tout ça pour rien. Il tente de me convaincre à nouveau me ressassant ses arguments que c’est à son tour d’aider les voyageurs, que maintenant c’est lui qui a un travail donc au final ce n’est pas du tout un problème alors que moi non. Tout bien considérer le temps que j’ai perdu… Je finis par abdiquer. On change de voiture et il me conduit au terminal, m’offre le billet de bus et attend avec moi le bus qui doit arriver d’ici 15min. On continue de discuter, je l’invite évidemment à passer me dire bonjour au Canada où je n’habite pas encore… Ahah! Il me demande si j’ai de quoi déjeuner (je le vois venir de loin… et oui j’avais prévu à déjeuner), et demande si je veux un café ou quoi que ce soit à manger… “Non non, merci ça ira j’ai tout ce qu’il faut et je ne bois pas de café”… “Alors un donuts ou un truc du genre”… “Non, vraiment merci, mais déjà le billet de bus c’est trop alors tu ne vas pas non plus me payer à manger!! :)”.

Mon bus arrive. On échange nos contacts on ne sait jamais que nos routes se recroisent un jour, quelque part. Je monte et c’est reparti en direction de Séoul…

Finalement je n’ai pas tant raté que ça ma journée de stop… Comme je le disais… Tout est relatif 😉

Bonne journée à tous!

0 comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABOUT ME

Loïs : Voyageuse aventurière qui aime danser à ses heures perdues :)

Se tenir au courant ?

Entrez votre adresse mail pour recevoir un mail à chaque nouvelle publication.

Où suis-je??


Cet itinéraire a été créé à l'aide du site Le planificateur de voyages

POPULAR POSTS