Le voyage doit bien commencer quelque part…

Jeudi 3 février 2017.

Ma première expérience en auto-stop solo

Le voyage doit bien commencer quelque part… Et s’il commençait le jour de ma première expérience de voyage en auto-stop… Et en solo svp!
Avec en prime un avis de tempête, et des pluies non-stop annoncées par la météo toute la journée…

Alerte Météo France du 3 février 2017

Il me fallait monter à Paris pour faire mes demandes de visas pour le Japon et pour la Russie. Donc environ un mois avant mon départ prévu courant mars, je suis allée passer une dizaine de jour à la capitale. N’étant du coup pas trop chargée, je me dis que c’est l’occasion de tester l’auto-stop.

Je savais que le temps annoncé n’était pas top top et j’avais donc regardé à tout hasard les horaires de bus pour Paris. Les horaires étaient pas mal, avec un bus vers 10h30 et la gare d’échange étant en travaux à Lorient, le départ du bus se faisait à 20m de mon point de stop sur le grand rond point de Lanester. Conditions de repli optimales.

Je suis donc partie le matin avec ma mère en voiture jusque Lanester (elle travaille juste à côté). Et je marche les quelques mètres à pied qui m’amènent sur l’entrée de la 4 voies en direction de l’est.

Il fait encore nuit, et il pleuviote un peu rien de bien méchant et je suis bien couverte donc ça passe :).

Il faudra un peu de temps avant que Louis-Marie s’arrête en camionnette pour un premier lift jusqu’à Ploërmel.

Ca y est c’est parti, je ne peux plus revenir en arrière. Je fais de l’auto-stop! Pour de vrai! Et toute seule! Et je suis trop contente!! (Bon j’avais quand même un peu peur hein… Je vais pas vous mentir 🙂 ).

 

Aujourd’hui :

  • J’ai fait Lorient – Paris en auto-stop + RER.
  • J’ai écrit ma première pancarte de destination en auto-stop grâce au marqueur piqué au bureau de ma mère le matin même (promis je le ramène à Lorient en revenant)
  • Je suis montée dans 4 véhicules différents : 2 camionnettes, 1 camion type master, 1 gros camion (un vrai de vrai dans lequel le gars il a un frigo, une couchette et plein d’accessoires de ouf un vrai studio complet)
  • J’ai parcouru 487 km en auto-stop (Lanester – Lisses)
  • J’ai rencontré :

* Louis-Marie : plein de projets de micro-ferme en permaculture dans la tête. Il m’a finalement dit qu’il était passé devant moi une première fois sans s’arrêter mais qu’il a finalement fait un détour de 10min exprès pour venir me rechercher et me proposer de m’amener à jusque Ploërmel.
* Daniel : militaire collectionneur de solex
* Fabien : qui n’avait jamais pris d’auto-stoppeur de sa vie
* Alexandre et son collègue camionneur Fred (qui nous suivait lui aussi avec son méga camion) : ils se sont pliés en 4 pour essayer de trouver les solutions qui me rapprocheraient au plus près de ma destination

  • J’ai réalisé le premier selfie de mon voyage
En route pour Paris en auto-stop pour déposer mes demandes de visas (02/2017)

PS : Veuillez excuser ma tête sur le selfie… Mais vraiment il y avait de la pluie et c’était la tempête! Et à ce moment là j’avais déjà 6h de trajet dans les pattes…

Catregory

Le projet...

0 comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABOUT ME

Loïs : Voyageuse aventurière qui aime danser à ses heures perdues :)

Se tenir au courant ?

Entrez votre adresse mail pour recevoir un mail à chaque nouvelle publication.

Où suis-je??


Cet itinéraire a été créé à l'aide du site Le planificateur de voyages

POPULAR POSTS